POURQUOI LES HORLOGERS ÉCRIVENT-ILS LE 4 EN CHIFFRE ROMAIN ?

le-quatre-horloger

Vous êtes un amateur d’horlogerie ? Vous venez de regarder le cadran de votre montre et vous vous êtes demandé pourquoi le quatre est noté IIII en chiffre romain ? Vous désirez en savoir plus à ce sujet ?

Alors, bienvenu chez Atelier Gousset. Nous sommes aussi passionnés d’horlogerie et plus particulièrement de montres à gousset. La plupart de nos montres, sont aussi dotées de ce fameux 4 horlogers. Alors, après plusieurs questions de nos clients et de nos lecteurs, nous avons décidés de vous expliquer précisément d’où vient cette expression et ce qu’elle veut dire.

La raison la plus probable de l'expression du "Quatre de l'horloger" est qu'elle confère un aspect plus symétrique au cadran. Son utilisation offre un meilleur équilibre au VIII (8) situé de l'autre côté du cadran, puisqu'il prend plus de place que le IV (4). Il est également plus visible, il permet de ne pas confondre le IV (4) avec le VI (6). En fin de compte, cette caractéristique relève avant tout de l'aspect esthétique.



Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Des années doctes tirées d’ouvrages historiques,
  • La raison pour laquelle votre montre comporte des chiffres romains,
  • La véritable signification du quatre horloger.

Après avoir lu cet article, cette expression n’aura plus aucun secret pour vous ! Vous saurez exactement, ce qu’elle signifie et pourquoi le cadran de votre montre en est équipé.

Vous êtes prêt ? Alors, découvrons tout cela ensemble, et ce, dès maintenant.

 

1. L’HISTOIRE DES CHIFFRES ROMAINS :

histoire-chiffre-romain

Les chiffres romains sont nés, comme leur nom l'indique, dans la Rome antique. Il existe sept symboles de base : I, V, X, L, C, D et M. Les premiers usages de ces symboles ont commencé à apparaître entre 900 et 800 avant Jésus-Christ.

Les chiffres sont nés de la nécessité de disposer d'une méthode commune de comptage, essentielle aux communications et au commerce. Compter sur ses doigts devenait insupportable, lorsque l'on atteignait 10. Alors, les romains ont imaginé un système de comptage basé sur la main d'une personne.

 

  • Signification des chiffres romains :

chiffre-romain-cadran

Un seul trait, ou "I", désignait une unité ou un doigt. Le "V" représentait cinq doigts, plus précisément la forme en V formée par le pouce et l'index. Le "X" correspondait à deux mains. 

Les chiffres romains plus grands se sont développés à partir d'autres symboles.

  • M = 1 000 - À l'origine, la lettre grecque phi - Φ - représentait cette valeur. Elle était parfois représentée par un C, un I et un C inversé, comme ceci : CIƆ - qui ressemble à un M ... Ce n'est qu'une coïncidence si mille est le mot latin pour mille.
  • D = 500 - Le symbole de ce nombre était à l'origine IƆ - la moitié de CIƆ.
  • C = 100 - Le symbole d'origine était probablement thêta - Θ - et est devenu plus tard un C. Ce n'est que par coïncidence qu'il représente également centum, le mot latin pour cent. 
  • L = 50 - Cette valeur était initialement représentée par un V et un I superposés, ou par la lettre psi - Ψ - qui s'est aplatie pour ressembler à un T inversé, puis a fini par ressembler à un L.

 

  • Comment lire les chiffres romains :

lire-chiffre-romain

Les nombres sont formés en combinant diverses lettres et en trouvant la somme de ces valeurs. 

Les chiffres sont placés de gauche à droite, et l'ordre des chiffres détermine si vous ajoutez ou soustrayez les valeurs. Si une ou plusieurs lettres sont placées après une lettre de plus grande valeur, vous ajoutez. Si une lettre est placée avant une lettre de plus grande valeur, vous soustrayez.

Par exemple, VI = 6, car V est supérieur à I. Mais IV = 4, car I est inférieur à V.

De même, un seul nombre peut être soustrait d'un autre. Par exemple, 13 n'est pas IIXV. Il est facile de voir comment le raisonnement serait : 15 moins 1 moins 1. Mais en suivant la règle, on obtient plutôt XIII, soit 10 plus 3.

Pour plus de facilité, n'hésitez pas à vous servir d'un convertisseur de chiffres romains.

 

  • Inconvénients de l'utilisation des chiffres romains :

gros-horloge

Les chiffres romains ne sont pas sans défaut. Par exemple, il n'y a pas de symbole pour le zéro, et il n'y a aucun moyen de calculer les fractions. Cela a entravé la capacité à développer un système mathématique sophistiqué et universellement compris et a rendu le commerce plus difficile. 

Finalement, les chiffres romains ont cédé la place au système de chiffres arabes, plus polyvalent, dans lequel les chiffres sont lus comme un seul chiffre dans une séquence, comme 435 pour quatre cent trente-cinq.

Aujourd'hui, les chiffres romains sont utilisés pour écrire les siècles et les millénaires. Ils apparaissent aussi dans les génériques et titres de films. Ils sont également utilisés dans les noms des monarques, des papes, des navires et des événements sportifs, comme les Jeux olympiques. 

Ces utilisations sont davantage dues à des raisons esthétiques qu'à des objectifs fonctionnels. D'un point de vue esthétique, les chiffres romains donnent un sentiment d'histoire et d'intemporalité, ce qui est particulièrement vrai pour les horloges et les montres.

 

2. Qu'est-ce que le quatre horloger ?

horloge-chiffre-romain

Maintenant, que vous en savez plus sur l'histoire des chiffres romains et que vous savez comment les lires, découvrons ensemble la signification du quatre horloger.

Si vous lisez cet article et que vous êtes un amateur de montres,  il y a de fortes chances que vous ayez remarqué quelque chose d'intéressant à propos des chiffres romains : "4" s'écrit avec quatre barres, et non traditionnellement comme "IV".

Si vous avez trouvé cela étrange, vous n'êtes pas le seul. S'agit-il d'une faute de frappe ?

Pas du tout.

Cela a été fait exprès, et c'est une pratique plus courante que vous ne le pensez sur les montres et les horloges. On l'appelle le "quatre de l'horloger". En bref, le quatre de l'horloger est une tradition profondément ancrée dans le monde horloger, qui remonte à des centaines d'années.

De nombreuses théories ont été avancées quant à son origine (notamment la demande du roi de France Louis XIV d'utiliser la grammaire romaine traditionnelle), mais il est généralement admis que son but était d'améliorer l'esthétique et la pratique de l'ensemble.

Le quatre de l'horloger favorise une symétrie visuellement plus agréable : Le VIII semble plus équilibré par rapport au IIII que par rapport au IV.

Pour certains, cela améliore l'apparence de la montre (et la rend naturellement plus traditionnelle), mais pour d'autres, cela rend la montre beaucoup plus facile à lire. 

Tout simplement !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.